maxresdefault-2

AK1: explosion aux Ponts de Cé, 4 pompiers blessés

by / Aucun commentaire / 0 Vue(s) / 20 juin 2018

Mercredi 20 juin, lors d’une explosion de l’usine de produits chimiques AK1 aux Ponts de Cé, quatre pompiers ont été blessés et transférés au CHU d’Angers.

Le mercredi 20 juin à 16h, quatre pompiers de la caserne d’Angers ont été blessés lors d’une explosion sur le site de l’entreprise de produits chimiques AK1, situé aux Ponts de Cé. Le pronostic vital d’un de ces pompiers est engagé. Ces derniers ont été pris en charge par les personnels soignants du CHU d’Angers. Ces pompiers se trouvaient dans le bâtiment où l’explosion a eu lieu et cherchaient à trouver la source qui a provoqué la fumée et l’explosion.

Les riverains en quarantaine

Par ailleurs, des fumées toxiques à base d’ammoniac se sont répandues au dessus de la commune des Ponts de Cé ainsi que dans les quartiers de la Madeleine et de Saint- Léonard. Ce nuage peut provoquer des irritations à toute personne qui le respire. Le Préfet du Maine et Loire a ordonné aux habitants de ces quartiers de rester « calfeutrés chez eux« . Les élèves des écoles primaires à proximité sont confinés avec leur professeur enseignant dans leur salle de classe. Tant que la fumée sera présente, les parents ne peuvent pas aller chercher leurs enfants.

35876903_1971534359825050_619633639008763904_n

Mme Pauline Lacrois, Directrice du groupe AK1, s’exprime sur les incidents du jour

Selon le Préfet du Maine et Loire, Monsieur Olivier Mathonat, les fumées émanant de l’entreprise AK1 sont « dangereuses ». Les autorités locales ainsi que l’entreprise AK1 s’attachent à rassurer au maximum les riverains tout en essayant de prévenir tout risque de contaminations. En effet, ces fumées provoquent de fortes toux et peuvent irriter les yeux. AK1 prévient que les irritations doivent être surveillés, il ne faut pas hésiter à contacter le SAMU. De nombreux riverains souffrent d’avoir la gorge irrité. Selon la Directrice Générale, Madame Pauline Lacroix : « nous travaillons de concert avec le CHU. »

L’autoroute A87 située à côté de l’usine a été fermée à cause d’une visibilité quasi nulle dû à la propagation de la fumée. En effet, un carambollage s’est produit le mercredi 20 juin en début d’après-midi sur l’autoroute.

 

Les flammes persistent

35701194_192720891386149_9111416807977123840_n

Les pompiers mettent tout en oeuvre pour régler le problème au plus tôt

A 13h30, de la fumée a été déclaré sur l’atelier d’ammoniac de l’entreprise AK1. Peu après, un feu a été découvert au sein de l’entreprise. C’est vers 16h que l’explosion a eu lieu, provoquant l’effondrement d’une partie de la façade du bâtiment. Son équilibre entier est menacé. Ces faits sont d’autant plus aggravant que l’entreprise AK1 est classée SEVESO, ce qui constitue un risque grave d’explosion. A 18h35, les pompiers ont lancé une opération pour contenir la fumée. En effet, ils vont déverser un rideau d’eau sur l’atelier concerné, n’ayant aucune conséquence sanitaire, puisque l’usine possède un dispositif de rétention d’eau suffisant.

Selon AK1, le site était soumis à des audits de risques réguliers réalisés par la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement). Ils affirment respecter entièrement les normes QHSE (Qualité  Hygiène Sécurité Environnement). Madame Chloé de Saint Léger, Responsable des Relations Publiques : « S’il y avait le moindre doute sur la sécurité du site, et sur le respect de toutes les normes, le site serait fermé. »

AK1 est un groupe international spécialisé dans la chimie, notamment dans la production de produits ménagers. L’usine de formulation située aux Ponts-de-Cé, regroupe 121 salariés. Elle contient 3 ateliers de formulation ; liquides, poudres et granulés.