121204_f719a_ruban-jaune-crime-police_sn1250

Bilan 21/06/18 AK3 : suite des événements de l’entreprise classée SEVESO

by / Aucun commentaire / 1 Vue(s) / 21 juin 2018

Suite à l’explosion survenu hier dans l’entreprise AK3 au Ponts-de-Cé, un deuxième incendie s’est déclaré dans un conteneur au port de St Nazaire à 18h30. Ce chargement, appartenant à l’entreprise AK3, contenant de l’ammoniac pur, à soudainement pris feu. Celui-ci a été rapidement prit en charge par les secours.

A 23h40, les deux feux (Ponts de Cé et St Nazaire) étaient maitrisés. Une enquête administrative a été ouverte sous l’ordre de la préfecture sur le site des Ponts de Cé. Des experts mandatés ainsi que 3 pompiers restés sur place (par crainte d’un nouveau départ de feu) sont actuellement sur le site pour déterminer l’implication de l’entreprise dans cet événement. Des experts sont également attendus dans la journée pour venir consolider le bâtiment endommagé par l’explosion.

En effet, selon les dires d’un ancien salarié ainsi que de la direction d’AK3 un audit avait été mené par la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement) l’autonome dernier. Celui-ci a révélé une configuration du site non conforme aux normes en vigueur. L’entreprise avait jusqu’à septembre 2018 pour faire les travaux sous peine de fermeture administrative. Ces derniers devaient être réalisés en août 2018.

Concernant les causes des deux incendies, et l’implication potentiel de l’ammoniac pur, une double analyse est en cours. Une, réalisée par le fournisseur indien à Goa et une autre demandé parallèlement par l’entreprise qui formule ce produit AK3, avec un laboratoire homologué par le ministère de l’industrie d’Inde. En effet, l’entreprise AK3 collabore avec ce fournisseur indien depuis une dizaine d’années sans problème majeur a déplorer, mais depuis quelques mois ce dernier a changé sa façon de produire. Les incendies sont peut-être liés à ce nouveau procédé.

Des familles soulagées

En fin de soirée, la mesure de confinement pour les habitants des Ponts de Cé et d’Angers (quartier St Léonard et Madeleine) a été levée ainsi que la réouverture de l’école de la commune des Ponts-de-Cé. Les parents ont pu récupérer leurs enfants sains et saufs auprès du corps enseignants. Pendant cette période, des bouteilles d’eau ainsi qu’un goûter et un diner ont été distribués par l’école. La direction d’AK3 s’est d’ailleurs engagée à payer l’intégralité des vivres utilisé durant cette période.

téléchargement

L’autoroute A87 à également été réouverte et la circulation à reprit son cours.

Les 3 pompiers légèrement blessés dans l’explosion de l’entreprise des Ponts-de-Cé sortiront de l’hôpital dans la matinée. Concernant le pompier plus grièvement blessé, son état général est encourageant mais un risque n’est pas à écarter selon un responsable du CHU.

Les faits marquants du mercredi 20 juin

Suite à un incendie, créant une explosion sur le site classé SEVESO aux Ponts de Cé, 15 pompiers avec des renforts sont intervenus sur les lieux pour contenir le feu. Une fumée irritante mais non nocive s’échappant, les habitants aux alentour ainsi que l’école des Ponts-de-Cé ont du resté calfeutrés jusqu’à l’arrêt de la fumée en milieu de soirée.

L’autoroute A87 à également été fermée à la circulation entre Murs-Erigné (sortie 22) et Parc des Expositions (Sortie 14). Cette fermeture a engendrée un carambolage entre 8 véhicules. 8 blessés légers ont été transporté au CHU.

img_8939_2

Informations sur l’entreprise

L’entreprise AK3 implanté en France, donc  le siège social ce situe à Londres, réalise un chiffre d’affaire avoisinant les 5 milliard d’euros en 2017. L’entreprise se divise en 3 DAS (domaine d’activité stratégique) : ingrédients pour secteur pharmaceutique, peintures et produits ménagers. Elle emploie actuellement 8 000 salariés dans le monde entier.

Le site des Ponts de Cé produit le textiliac, le lessiviac, le sifax, le détergac, et le javac.

Retrouvez le postcast de notre interview radio où la directrice du site et le responsable communication nous font un rappel des faits.

Notre compte Twitter pour suivre l’ensemble des informations :

https://twitter.com/Media3_2018