Bilan à 10h30

Bilan à 10h30

by / Aucun commentaire / 2 Vue(s) / 15 mai 2019

La directrice de l’usine AK3 est sortie d’une discussion musclée ce matin avec les syndicats. Encore choquée par les événements, elle a pu informer lors d’une conférence de presse sur l’état actuel de la situation.

Les syndicalistes s’étaient introduits dans la cellule de crise pour des négociations forcées au sujet du manque d’investissement pour la mise au normes de la structure. Mais Margot Ouil nous a affirmé que cette piste n’était du tout en cause dans la catastrophe. Les négociations ont abouti à des accords entre le siège et AK3: revendications des hausses de salaires, mise en place d’un chômage technique pendant la reconstruction du site et reconstruction d’un bâtiment aux normes. Elle a déclaré que ces revendications ont été entendues.

Concernant l’accident, l’enquête pencherait sur un problème au sujet de l’ammoniac, impliquant le fournisseur indien. Par précaution le rappel des produits va être mis en place et stocké dans un endroit sûr en attendant un examen plus approfondie. A cela s’ajoute la reconstruction qui entraînerait d’importants impacts financiers.

L’incendie est maîtrisé, les écoles et les routes sont ré-ouvertes. Il n’y a plus de risques d’explosion. L’INRS affirme qu’il n’y aurait pas d’impact environnemental sur les environs.

La Directrice et AK3 se sont rendus auprès de la famille du pompier décédé hier soir. Ils adressent toutes leurs reconnaissances pour les forces de l’ordre qui ont géré cette catastrophe.