twitter-en-guerre-contre-le-spam

Un Bot anti-spam créé par Twitter

by / Aucun commentaire / 69 Vue(s) / 21 août 2014

Qui n’a jamais été la « victime » d’un spam sur Twitter ? Chaque utilisateur de ce réseau social a subi les affres du spam un jour ou l’autre. Concrètement, si vous utilisez Twitter régulièrement, vous ne pouvez pas avoir évité les nombreux spams générés par des Bots et des utilisateurs humains (dont les tweets sont programmés à l’avance).

Afin de lutter contre ce fléau 2.0, Twitter a décidé de prendre le taureau par les cornes et de créer un Bot capable d’identifier les spams afin de les intercepter. Comme pour les antivirus, il s’agit d’un outil qui va empêcher l’arrivée du tweet-spam vers son destinataire. Voici toutes les informations sur le sujet.

40 % de spams en moins sur Twitter, vraiment ?

Selon les Metrics « fait maison » de Twitter, ce Bot permettrait de contrôler plus de 40 % des spams envoyés sur le réseau social de micro-blogging. Pour rappel, l’outil se nomme le « BotMaker Anti-Spam System », un nom digne d’une opération spatiale de la NASA. Le principal problème relatif à ces contenus indésirables est que les Spammeurs eux-mêmes connaissent (presque) toutes les failles de Twitter.

En effet, en ayant accès à l’API, ils sont en mesure de concocter des Bots qui pourront continuer à diffuser leurs contenus de piètre qualité. De plus, la force de Twitter est son atmosphère « Temps Réel ». Dans ces conditions, le rôle du BotMaker Anti-Spam System est d’autant plus important, mais complexe car les termes permettant de cibler les spams (l’une des techniques utilisées) changent, par définition, en permanence. Le but ultime de ce Bot est de limiter le nombre de spams arrivant sur la Timeline des Twittos, ni plus, ni moins.

Trois processus précis guident ce Bot Anti-Spam

Afin d’être efficace, le Bot va agir sur 3 périodes. A savoir, le Temps Réel, le Near Real-Time (lag de quelques secondes suite à l’affichage du tweet potentiellement considéré comme un Spam) et le filtre périodique (scan à telle période, comme une analyse heuristique pour un antivirus). Grâce à une structure technique modifiable et rapide à déployer, ce Bot pourra agir dans les minutes qui suivent une attaque de Spams.

Ainsi, les Timelines des utilisateurs seront nettoyées (relativement) rapidement. Auparavant, il fallait attendre des heures, voire de jours, pour que l’ancien Bot agisse efficacement. Une éternité sur un réseau social comme Twitter…

Un effet positif pour les utilisateurs

Même si le recul est encore mince sur son effet, les premiers retours sont largement positifs. L’expérience utilisateur est améliorée et la navigation est plus fluide. Les efforts des ingénieurs de Twitter vont donc pouvoir continuer à porter leurs fruits. A titre de comparaison, la récente modification de l’algorithme de Facebook avait les mêmes objectifs.

En coupant l’herbe sous le pied des spammeurs diffusant des contenus à (très) faible valeur ajoutée, la Timeline a été nettoyée et les contenus affichés plus intéressants. Il ne reste plus qu’à savoir ce que vont inventer les hackers pour polluer les réseaux sociaux…