Capture d’écran 2019-05-14 à 20.18.32

Entretien : la directrice de la communication chez AK2 nous répond

by / Aucun commentaire / 6 Vue(s) / 14 mai 2019

Suite au peu d’informations reçues sur la situation sur le site AK2. Nous avons rencontré Myriam Pelou, directrice de la communication chez AK2. Elle a accepté de répondre à nos questions.

Media2 : Il est presque 20h, les événements se sont déclenchés autour de 13h30 aujourd’hui. Le rapport que vous avez publié ce soir ne fait que quelques lignes, comment justifier le fait que les informations concernant AK2 ne soient pas régulières ?

M. P. : Nous avons publié trois communiqués de presse et un rapport. Les informations viennent au fur et à mesure, ce n’est pas forcément facile. Là nous avons déménagé, nous ne sommes plus sur notre site actuel pour des questions de sécurité, nous sommes à la mairie des Ponts-de-Cé qui nous a fournis de grands espaces pour gérer la crise qui touche AK2.

Media2 : Pouvez-vous nous faire un bilan sur les blessés ?

M. P. : J’ai eu le médecin urgentiste du CHU. Comme vous le savez, 4 pompiers ont été blessés à cause de l’incendie. Trois blessés vont se rétablir vite, cependant, un des pompiers est grièvement blessé, et ils le surveillent de seconde en seconde.

Media2 : Vous sentez-vous responsables quant à la fumée qui s’est déclenchée , engage-t-elle votre responsabilité ?

M. P. : Nous prenons toutes les responsabilités qui sont engendrées depuis le début de la journée. Cependant, au fur et à mesure que la journée et l’enquête avance, et dû aussi à l’incendie à Saint Nazaire, avec précaution nous nous tournons vers une possible cause dû à l’ammoniac.

Media2 : Avez-vous plus d’informations à propos de Saint Nazaire ?

M. P. : Nous avons eu le chef des pompiers de Saint Nazaire, ils sont en train de maîtriser le feu. Il n’y a pas pour l’instant aucun blessé. Ils espèrent pouvoir éteindre le feu très rapidement. Nous sommes dans la crainte que l’incendie se propage et dure encore.

Media2 : Est-il possible qu’une seconde explosion ait lieu aux Ponts-de-Cé ? Le feu se propage-t-il toujours ?

M. P. : Pour l’instant je ne peux pas vous répondre. Les pompiers tentent de maitriser le feu. Nous regardons la météo constamment mais je ne peux rien vous dire pour le moment.

Media2 : Comment vont les personnes blessées  sur l’autoroute ?

M. P. : Non, je n’ai aucune information. Le CHU de l’hôpital nous a confié qu’ils étaient blessés, mais pas grièvement. Nous avons appelé notre avocat et cet accident est un « sur-accident ». Il est dû à la déviation et non à la fumée de notre usine.

Media2 : La police a-telle confirmé votre innocence ?

M. P. : Seul notre avocat nous a innocenté. La police ne nous a pas contacté à ce sujet.

Media2 : Qu’en est-il des enfants qui sont encore confinés ?

M. P. : Ce n’est plus de notre responsabilité. La mairie les a pris en charge, ils ont des repas et son encadrés par des adultes qui en prennent soin. Nous ne savons pas encore quand ils pourront rejoindre leurs famille.