graphapporttrafic

Facebook draine 23 % du trafic mondial

by / Aucun commentaire / 22 Vue(s) / 23 juillet 2014

Une récente étude menée par Shareaholic nous en apprend plus sur l’impact des réseaux sociaux au niveau du web mondial. Cette étude avait pour but d’évaluer à quel niveau les plateformes sociales drainent du trafic vers les sites web « classiques ». Sur Google Analytics, cela concerne les fameux « refferals », à savoir les sites référents qui apportent du trafic. Cette analyse s’est déroulée sur les 12 derniers mois.

Le trafic de plus de 300 000 sites a été audité, ce qui représente plus de 400 millions de visiteurs uniques par mois. De quoi donner du crédit aux conclusions tirées par cette étude. Voici le détail de la puissance d’un réseau social pour le trafic d’un site internet.

Vive les apporteurs de trafic

Tous les webmasters sont unanimes, l’objectif N°1 est bien de chouchouter les apporteurs de trafic. Cela peut être les sites influenceurs (plateformes de référence dans un domaine donné), les moteurs de recherche, les publicités, les affiliés ou encore les réseaux sociaux (Reach organique comme trafic payant). Au petit jeu des réseaux sociaux apporteurs de trafic, Facebook domine ses concurrents de la tête et des épaules. A ce jour, 23,39 % du trafic mondial est généré par Facebook.

Pour être plus précis, lorsque vous postez un lien sur Facebook et que vos amis cliquent dessus pour lire un article ou visionner une vidéo, cela est considéré comme un « Refferal ». Le plus impressionnant concernant Facebook n’est autre que sa progression.

Une progression de 150 % en 1 an

En effet, en juin dernier, Facebook ne pesait « que » 9,34 %, autrement dit, Facebook a capté 14 % du trafic mondial en l’espace d’une petite année (+150 %). Cela est tout simplement colossal. Selon le responsable de Shareaholic, cette hégémonie n’est pas prête s’arrêter. Il est important de rappeler que les récentes innovations de Facebook pèsent dans cet incroyable score.

Entre la simplicité de poster un contenu, de réaliser un check-in à un endroit donné ou d’indiquer quelle musique est écoutée, tout cela draine un trafic conséquent vers les sites internet concernés. Partager du contenu avec ses amis n’a jamais été aussi simple et aussi évident. En somme, Facebook a su modifier les comportements des internautes pour que toutes leurs pensées passent par le réseau de Mark Zuckerberg.

Quid des autres réseaux sociaux ?

Concernant les autres plateformes sociales, il n’y a guère que Pinterest qui tire son épingle du jeu. Entre juin 2013 et juin 2014, ce réseau a su progresser en passant de 3,38 % à 5,72 % de trafic Refferal. Face à l’ogre Facebook, Pinterest a su conserver sa 2ème place.

Le podium est complété par Twitter qui ne pèse qu’1 maigrelet pour cent dans le web mondial. Son poids a même diminué de 18 % lors des 12 derniers mois. Ensuite, StumbleUpon représente 0,60 %, Reddit 0,19 %, You Tube 0,06 % (tout comme Google+) et LinkedIn 0,02 %.

Le féroce Facebook n’a laissé que des miettes aux autres réseaux sociaux…

tableautraficsocialmedia