demande de partage

Facebook se lance dans le « nettoyage » de son fil d’actualité

by / Aucun commentaire / 11 Vue(s) / 11 avril 2014

Afin d’améliorer la qualité des informations affichées sur le fil d’actualité de ses membres, le réseau social Facebook s’est lancé dans une vaste opération de « nettoyage ». Plusieurs types de contenus sont dans la ligne de mire des ingénieurs de Facebook. Depuis plusieurs mois, les contenus peu qualitatifs (pour ne pas écrire autre chose…) se sont multipliés et les utilisateurs témoignent leur mécontentement.

Le link-baiting pointé du doigt (ou de la souris…)

Actuellement, l’ennemi numéro 1 de Facebook n’est autre que le link-baiting. Pour rappel, cette technique empruntée au monde du SEO (référencement web) consiste à poster un contenu (souvent une image/photo) où il est explicitement proposer à l’internaute de Liker, de Partager ou de Commenter.

Ainsi, un contenu a priori à faible valeur ajoutée va pouvoir être particulièrement viral en un temps restreint. Il est intéressant de souligner que les ingénieurs de Facebook eux-mêmes indiquent que cette technique fonctionne et que ces Posts se retrouvent ainsi en haut du Fil d’Actualités. En ce moment, des travaux d’ampleur sont réalisés sur l’algorithme de Facebook afin d’endiguer cette « pollution visuelle » des NewsFeed.

En parallèle, des milliers d’utilisateurs ont été interrogés sur leur ressenti lors de l’apparition de tels Posts. Le constat est sans appel : Pour eux, le manque de pertinence de ces Posts contribue à rendre « l’expérience » Facebook moins agréable, d’autant plus que les contenus de qualité des Amis sont ainsi étouffés dans le Fil d’Actualités.

Une histoire de spam et de contenus aux partages démultipliés

Egalement, Facebook va s’attaquer aux contenus qui sont partagés de façon excessive (Frequently Circulated Content dans la langue des supporters de Chelsea…). En effet, de plus en plus de membres comme de gestionnaires de Pages uploadent sans cesse les mêmes vidéos puis les Re-partagent en continu. Le contenu est ainsi de moins bonne qualité et cette redondance agace les utilisateurs lambda. Ces derniers n’hésitent alors pas à indiquer qu’ils refusent de voir le contenu de telle Page ou de tel utilisateur, une fois de plus, l’expérience Facebook s’en trouve dégradée.

Enfin, telle une pandémie, le réseau social Facebook n’a pas pu trouver un antidote performant pour ne pas être contaminé par les Spams. Ces messages indésirables sont qualifiés de la sorte par Facebook « langage inadapté ayant pour but de tromper l’internaute qui pense visiter un site en rapport avec ses intérêts ». Autrement dit, le membre se fait usurper par un faux contenu.

Des gestionnaires de Pages véreux

Suite à une étude poussée, il a clairement été démontré que ces agissements sont menés dans la grande majorité des cas par des gestionnaires de Pages qui ne cherchent qu’à « jouer » avec le Fil d’Actualités. Les gestionnaires « propres » espèrent quant à eux ne pas être impactés par les prochaines modifications de l’algorithme de Facebook.

Gageons que ces contenus soient éradiqués afin que le Fil d’Actualités puisse être « nourri » de façon qualitative. Les marques dotées de Community Managers de qualité doivent être récompensées…