time-online

Que faisons-nous une fois en ligne?

by / Aucun commentaire / 75 Vue(s) / 19 juin 2014

Lorsque l’on se connecte à internet, que ce soit depuis un smartphone, une tablette tactile ou un ordinateur, le temps semble filer à toute allure. Peut-être vous êtes-vous déjà posé cette question : Mais qu’ai-je réellement fais lors de mes dernières connexions ? Les activités chronophages ne manquent malheureusement pas sur internet. Suite à une récente étude menée par Microsoft, nous en savons plus sur nos « activités » online. Voici quelques éléments de réponses pour comprendre ce qui vous a autant captivé.

Les réseaux sociaux grignotent votre journée

Sans surprise, nous passons le plus de temps sur les réseaux sociaux. En l’espace de 8 ans (depuis la création de Facebook), ceux-ci regroupent de nombreuses utilisations (messagerie, commentaires, actualités, etc…). D’après Microsoft, nous passons environ 20 % de notre temps sur Facebook, Twitter, Pinterest et autre Instagram. Notons que le temps passé dessus ne fait que croitre lors des 3 dernières années, ce qui est, au final, assez effrayant (au lever, au coucher, aux toilettes, etc…).

Autant le temps passé sur nos plateformes sociales n’étonne pas, autant la deuxième activité la plus répandue l’est. En effet, le temps passé sur les « Portails » est presqu’équivalent à celui passé à changer son statut et commenter des photos. En effet, les « Portails » ont réussi à survivre au tsunami des réseaux sociaux, ce qui constitue une réelle surprise. Il peut, par exemple, s’agir d’un site portail lié à l’actualité en général ou à l’actualité d’une thématique précise (jeux vidéo, cinéma, geek, people, etc…).

Grâce à des contenus pertinents, ces sites réussissent à capter notre attention. D’autant plus que les articles suggérés sont souvent bien pensés, ce qui nous gardent en haleine (parfait pour le temps passé en moyenne par page #GoogleAnalytics).

E-mails, shopping et divertissement

Egalement,  le temps passé sur le tryptique E-mails – Shopping – Divertissement est équivalent au temps passé sur les Portails (moins de 20 %). Il s’agit donc de la gestion de sa correspondance (envoi et réception), de ses achats en ligne et de toutes formes de divertissement (dont le Porno pour ceux qui se demanderaient..). Notons que le divertissement est égal au temps passé pour les e-mails et le lèche-vitrine 2.0.

Les autres activités en ligne sont…

Enfin, environ 25 % de notre temps passé sur internet concerne (par ordre décroissant) les recherches en ligne (Google, Bing, Yahoo), les jeux en ligne, les activités de cartographie (trouver une adresse ou un plan), la gestion de ses comptes bancaires, le sport (recherches spécifiques au sport), les voitures (recherches spécifiques aux voitures), les voyages (recherches spécifiques à la planification de ses voyages) ou encore les actions gouvernementales (impôts, CAF, Pole Emploi, etc…).

En somme, internet est devenu indispensable pour à peu près…tout ! Notons que l’objectif N°1 des réseaux sociaux est de faire converger les usages. Bientôt, nous pourrions gérer nos finances sur Facebook, trouver notre prochain séjour sur Twitter ou regarder un por** sur Vine (des séquences bien courtes…)!