donnees personnelles google

Google et le respect des données personnelles

by / Aucun commentaire / 3 Vue(s) / 10 avril 2014

Pour beaucoup, ce titre ressemble à un oxymore. Et pourtant, suite aux modifications des textes de loi relatifs à la protection des données privées, Google est désormais dans l’obligation de mettre en place une politique digne de ce nom en la matière.

A ce titre, Google vient d’indiquer au sein de quels pays les demandes des utilisateurs sont les plus nombreuses. Ceux-ci veulent accéder et modifier (voire supprimer) librement les données les concernant se trouvant dans les bases de données du géant de la recherche web.

Transparency Report, coup de comm’ ?

Bon nombre d’internautes et de professionnels du web sont particulièrement méfiants envers la « machine » Google. Elle a beau être aussi indispensable que complète, la gestion des données des utilisateurs laisse à désirer, et ce, depuis toujours. Depuis moins de 2 ans, les lois américaines obligent à Google à fournir toutes les informations détenues aux utilisateurs qui émettent une demande explicite.

Dans le cadre du Transparency Report, Google nous en apprend plus sur le nombre de demandes réalisées par les internautes concernant leurs données personnelles. Ce rapport concerne Google, mais aussi YouTube, l’autre géant de la vidéo en ligne qui appartient à la firme de Mountain Views.

Pour certains, il ne s’agirait que d’un « Coup de Comm’ » et pour d’autres une preuve de la bonne foi (!) naissante de Google. Choisissez votre camp…

Les internautes les plus méfiants viennent du…

Suite aux données fournies et à un travail de fourmi réalisé par Statista, nous connaissons le Top 10 des pays où les internautes veulent/désirent avoir le contrôle sur leurs données personnelles (statistiques basées sur l’exercice 2013). Les chiffres évoqués sont des données absolues et non relatives au nombre d’internautes. Toutefois, cela nous indique dans quelles contrées les internautes sont les plus précautionneux.

Sans surprise, c’est aux Etats-Unis où le nombre de demandes est le plus important. Plus de 21 400 demandes ont été réalisées au pays de l’Oncle Sam. A ce jour, 83 % d’entre elles ont obtenu des réponses positives, les 17 % restants sont en cours de traitement.

Les Indiens et les Allemands aux aguets

En deuxième position, nous retrouvons les internautes Indiens. Ils ont été plus de 5 200 à réaliser une telle demande et « seulement » 65 % ont obtenu les données souhaitées. Le « Taux de Réussite » est donc plus faible qu’aux Etats-Unis. Pire, près de 5 000 Allemands ont réalisé une telle requête et seulement 40 % ont pu connaitre ce que Google savait sur eux. Dans le même ordre d’idée, près de 4 800 Français ont aussi usé de leur droit de savoir et moins de la moitié ont eu connaissance de leur « dossier ».

La suite du Top 10

Dans le reste de ce classement, les Anglais et les Brésiliens ont effectué respectivement 2 671 et 2 324 demandes pour un taux de retour supérieur à 50 %. Viennent ensuite les Italiens (1 797 demandes et 30 % de réponse), les Australiens (1 425 demandes et 70 % de réponse), les Espagnols (1 192 demandes et 50 % de réponse) et les Polonais (998 demandes et 20 % de réponse).