google

Google va investir 100 millions de dollars en Europe

by / Aucun commentaire / 2 Vue(s) / 11 juillet 2014

 

Cela est assez rare pour le souligner, le géant de Mountain Views, à savoir Google, s’apprête à investir plus de 100 millions de dollars en Europe. Cet investissement massif sera réalisé via le VC Fund. Il s’agit d’une façon positive d’inclure le vieux continent dans la marche en avant technologique.

Pour autant, il ne s’agit pas d’un acte de charité ou de quelque autre projet philanthropique (sic), l’objectif annoncé de Google est d’investir dans les meilleures idées créées par les meilleurs entrepreneurs européens afin de les rendre vivantes.

Un réseau déjà en place en Europe

Dans le communiqué officiel réalisé par Google, la firme a insisté sur le fait qu’elle s’appuyait  sur 5 entités clés en Europe. Parmi elles, il y a leur bureau de Londres, l’entrepreneur Tom Hulme (directeur chez IDEO), le Business Angel Peter Read, le patron de Code.Org, à savoir Avid Larizadeh, et plus étonnant, le fondateur de TechCrunch (MG Siegler).

Cette équipe de choc se retrouvera à quelques encablures de Londres, et plus précisément à Clerkenwell (sorte de Silicon Valley anglaise). Pour l’instant, le VC Fund, qui est la structure sur laquelle s’appuiera ce fonds d’investissement, a « dépensé » 300 millions de dollars lors des 5 dernières années. L’investissement le plus important a été réalisé auprès d’Uber dont le succès n’est plus à commenter.

Google nous raconte une histoire

Le côté Story-Telling des Américains est l’une de leurs forces. Dans le cadre de cette campagne d’investissement, Google a d’abord, via son communiqué, mis en avant tous les grands hommes qui avaient changé le monde, de Puffing Billy (inventeur de la locomotive) à Charles Babbage (inventeur du premier « ordinateur »). Selon Google, leur influence sur le monde est encore très importante et leur objectif est d’agir en ce sens.

Le VC Fund travaille continuellement avec plus de 250 entreprises issues de nombreux secteurs différents. L’accompagnement fourni, économiquement et en matière de consulting, permet à ces entreprises de se développer dans le bon sens. Bien sûr, l’aspect « humain » de leur approche est clairement mis en avant puisque VC Fund indique avoir investi dans des entités aidant les malades contre le cancer, ayant développé un test sanguin pour détecter rapidement l’autisme chez les enfants ou encore ayant mis en place un système peu onéreux générant de l’énergie solaire.

Aider le prochain SoundClound et autre Spotify

En guise de tête d’affiche du vieux continent, Google indique vouloir développer le potentiel de futures entreprises dont la réussite sera similaire à SoundClound, Spotify ou SuperCell. Et ce, de Paris à Berlin et de Londres aux pays Nordiques. La démarche de Google est louable bien qu’un peu hégémonique, mais la question doit aussi être posée au niveau même des Européens : Pourquoi ne sommes-nous pas capables de trouver les financements nécessaires pour développer les entreprises européennes en « interne » ? Alors que les médias et les politiques nous évoquent sans cesse l’image d’une Europe forte et soudée, il serait temps de passer aux actes…