Capture d’écran 2019-05-14 à 14.32.34

Incendie AK 2 : notre point sur la situation à 18h

by / Aucun commentaire / 5 Vue(s) / 14 mai 2019

Ce mardi 14 mai 2019 un incendie s’est déclenché à l’usine AK 2, suivi d’une violente explosion blessant 4 pompiers dont l’un d’entre eux se trouve dans un état grave. Malgré un dispositif de sécurité mis en place les populations avoisinantes sont de plus en plus inquiètes.

 

A 13h37, des fumées importantes au départ de l’Atelier 2 de l’usine AK2, classée Seveso, ont commencé à se propager. Les services de l’Ordre sont arrivés rapidement sur place afin de mettre en place un périmètre de sécurité. “14 personnes travaillant dans cet atelier au moment de l’apparition des fumées ont été mises en sécurité” affirmait Marine Paing, directrice de communication d’AK2.

image 1

Ces fumées irritantes se sont déplacées vers le Nord Ouest en direction de l’autoroute A87. La préfecture a rapidement ordonné la fermeture de cet axe routier entre Mûrs Erigné et le Parc des Expositions, les véhicules ont été déviés rapidement sur l’autoroute A11, causant un surplus de circulation. Le peu de visibilité a entraîné un carambolage impliquant 8 véhicules, les blessées ont été transféré au CHU le plus proche.

image 2

 

La source de l’explosion reste encore inconnue

Une importante explosion a eu lieu aux alentours de 16H45 dans la partie de l’Atelier 2 d’où les fumées s’échappaient. Le Directeur de Cabinet de Mr le Préfet nous confie que cette violente explosion a tout soufflé et qu’un mur est tombé. Les pompiers peu après l’effondrement redoutaient que la structure intégrale de ce site chimique hautement sensible ne s’écroule.

 

image 4

Quatre des pompiers présents lors de l’effondrement ont été blessés, puis transmis rapidement au CHU d’Angers,  le pronostic vital de l’un d’entre eux est engagé.

A l’heure actuelle, l’incendie n’est toujours pas maîtrisé, et ce depuis plus de trois heures. Les causes de cette violente explosion de cet après-midi ne sont pas encore connues. Une enquête est actuellement en cours pour essayer de déterminer l’origine et le responsable de cet incendie. La direction de l’entreprise AK2 ne souhaite pas se prononcer sur les mesures qui seront misent en place à la suite de cette explosion. En effet, la direction reste discrète et ne souhaite pas communiquer sur les potentielles causes de l’incendie.

Une population confinée et inquiète

Depuis ce début d’après-midi, par ordre préfectoral, les habitants des communes des Ponts-de-Cé et d’Angers, sont calfeutrées chez eux. Il en est de même pour les élèves de l’école primaire des Ponts-de-Cé. Ce sont des centaines de personnes concernées. En effet, le nuage de fumées irritant peut entraîner des toux et des brûlures aux yeux. Suzanne, riveraine des Ponts-de-Cé, confie son inquiétude : “L’air me brûle les yeux et la gorge et les enfants n’arrêtent pas de tousser… on nous ment sur les risques.” De son côté, le maire des Ponts-de-Cé est en train de mettre à disposition la salle Athlétis pour les personnes ne pouvant rejoindre leurs habitations. L’inquiétude est grandissante.

image 3

Des conséquences écologiques importantes

Selon Robert Lafond, un ancien employé responsable de la qualité, les particules et cendres présentent dans l’air peuvent être nocives pour l’environnement et les eaux environnantes. En effet, la présence d’ammoniaque dans l’eau provoque un Ph acide déréglant l’éco système et pouvant provoquer des irritations pour la peau.