B9717931734Z.1_20181213165847_000+GCOCK2VMI.1-0

La directrice d’AK1 libérée mais la CGT 49 inquiète pour l’avenir des salariés

by / Aucun commentaire / 8 Vue(s) / 15 mai 2019

La directrice de l’entreprise AK1, Tiphaine Deschodt, qui était séquestrée par la CGT 49, vient d’être libérée.

La CGT 49 refuse l’utilisation du terme séquestration et parle « d’échanges » : « Nous avons évoqué nos préoccupations concernant les mauvaises conditions de travail au sein de l’usine AK1. Nous voulons faire porter notre voix pour que la reconstruction du bâtiment soit la plus conforme possible. »

La CGT 49 évoque également les problèmes « musculo-squelettiques » des salariés, et demande à AK1 de prendre des mesures contre cela.

Les représentants syndicaux expriment leur inquiétude concernant l’avenir de leurs collègues : « Et maintenant ? Il faut que les salariés soient payés !« .

Une rencontre entre le syndicat et les représentants de l’entreprise est fixée ce soir à 18h à Athlétis. Il sera question des conditions de travail des salariés, de la reprise du travail, du salaire et le plan mis en place pour les prochaines semaines.

B9717931734Z.1_20181213165847_000+GCOCK2VMI.1-0