cgt_0

La directrice d’AK1 séquestrée par la CGT 49

by / Aucun commentaire / 4 Vue(s) / 15 mai 2019

Tôt ce matin, la directrice d’AK1 Tiphaine Deschodt a été emmenée contre son gré pour une discussion avec le syndicat CGT 49.

La CGT 49 en colère

La CGT 49 affirme que « cela fait des années qu’ils alertent leur direction sur les conditions de travail au sein de l’entreprise et qu’ils ne sont pas écoutés ». Ils comprennent néanmoins « la bonne volonté de l’entreprise » mais sont « inquiets pour leur avenir ». Ils séquestrent actuellement la directrice d’AK1, pour essayer d’obtenir des améliorations des conditions de travail. Concernant l’explosion qui a eu lieu hier, ils aimeraient que la directrice d’AK1 leur explique pourquoi l’entreprise ne prend pas en compte les éléments passés.

L’entreprise AK1 « n’est pas inquiète »

La Chargée de Communication d’AK1 affirme cependant qu’il n’y a « pas eu de recours à la force dans cette rencontre imprévue ». Les syndicalistes de la CGT 49 auraient demandé à la directrice de les suivre, ce qu’elle aurait accepté. La directrice est a priori actuellement « séquestrée dans un endroit qu’on ignore », indique la Chargée de Communication. Cette dernière indique également que l’entreprise n’est « pas inquiète pour le moment car les échanges sont en cours et la directrice essaye de trouver un moyen pour régler la situation avec les syndicats ». L’entreprise « comprend la colère de la CGT 49″. Par ailleurs, les employés seraient actuellement « en état de choc ».