Social click engagement

L’engagement Post-Clic et les réseaux sociaux

by / Aucun commentaire / 44 Vue(s) / 3 avril 2014

C’est un sujet central qui a été diffusé par le site Shareaholic, quand un membre d’un réseau social réalise une action suite à un clic sur un lien externe. Autrement dit, quel est son comportement lorsqu’il clique sur un lien posté sur Facebook par Jean-Michel, son ami de toujours.

Cette étude particulièrement intéressante porte sur tous les principaux réseaux sociaux, et, nous en apprend plus sur la qualité d’engagement des internautes en provenance de telle ou telle plateforme.

Les 3 données obtenues par cette étude

L’engagement post-clic des membres d’un réseau social est prépondérant pour les marques. Il permet de jauger la qualité des internautes entrants sur un site extérieur au réseau social de départ.

Afin de mieux analyser ces comportements, l’étude a mis en exergue 3 données-clés, à savoir

  • le temps passé sur le site de destination
  • le nombre de pages vues
  • et ce satané taux de rebond

En somme, tout pour connaitre la qualité du dépôt d’un lien sur telle ou telle plateforme.

Cette étude a été menée entre le mois de septembre 2013 et le mois de février 2014. L’historique de plus de 250 millions de visiteurs a été traité, et ce, chez plus de 200 000 sites internet. Les « visiteurs » d’un site internet sont plus « engagés » chez certains réseaux sociaux que d’autres, en voici la substantifique moelle.

YouTube, Google+ et LinkedIn en tête

A ce petit jeu, les visiteurs d’un site web arrivant de YouTube connaissent le meilleur taux d’engagement de la toile, il s’agit même d’un carton plein. En effet, ils restent 227 secondes sur le site de destination (moyenne la plus élevée de l’étude) et consultent en moyenne près de 3 pages différentes (nombre de pages vues le plus élevé). Aussi, le taux de rebond est « seulement » de 43 % (le plus de bas de tous les réseaux sociaux étudiés).

Au classement, Google+ tire son épingle du jeu en décrochant la 2ème place. L’internaute passe alors 188 secondes sur le site de destination et consulte 2,45 pages pour un taux  de rebond de 50,63 %. Ce podium est complété par LinkedIn dont le temps passé sur le site extérieur est de 133 secondes. 2,23 pages sont alors consultées et le taux de rebond est à peine plus haut que G+ (51,28 %).

Comment se comporte l’utilisateur lambda de Facebook et de Twitter?

C’est à se demander quelle est la qualité d’engagement des utilisateurs des 2 principales plateformes du moment, à savoir Twitter et Facebook. Ces 2 réseaux sociaux occupent respectivement la 4ème et la 5ème place de ce classement.

Alors que le membre Facebook va passer 127 secondes sur le site de destination, celui de Twitter en passera 4 secondes de moins. Le taux de rebond est exactement le même, à savoir 56,35 %, n’en déplaise aux détracteurs de Facebook qui doutent de la qualité d’engagement de ses membres versus ceux de Twitter.

Concernant le nombre de pages vues, l’utilisateur arrivant de Twitter va consulter 2,15 pages et celui de Facebook à peine plus de 2 pages. Au sujet de cette 5ème place, les responsables de Facebook estiment que le flux d’informations sur le fil d’actualité est bien plus important chez eux que sur les autres réseaux sociaux. Ils prennent notamment en exemple le fait qu’une chaine YouTube générera bien moins de NewsFeed qu’un compte Facebook ou Twitter.