coupe-du-monde-football

Les records de la Coupe du Monde 2.0

by / Aucun commentaire / 0 Vue(s) / 15 juillet 2014

Comme nous vous l’avions évoqué lors de différents articles lors de ces 3 dernières semaines, cette Coupe du Monde de football a battu tous les records en matière de Social Media. Facebook et dans une moindre mesure Twitter ont explosé les scores grâce à des fans de ballon rond particulièrement impliqués et engagés. 36 heures après la fin de cet événement sportif majeur, découvrez tous les chiffres clés de la sphère 2.0.

350 millions de membres Facebook en action

Avec un peu plus d’un milliard de membres à travers le monde, Facebook a su profiter de la ferveur du Mondial pour montrer son hégémonie en matière de Social Web. Lors de cette Coupe du Monde, plus de 350 millions de membres ont posté, commenté ou liké des contenus liés. Cela est bien évidemment un record dans le domaine. Le niveau de « conversation » n’a jamais été aussi élevé sur Facebook et, sans surprise, la finale de dimanche dernier entre l’Argentine et l’Allemagne a battu tous les records.

En effet, les 120 minutes de ce match épique (les 2 équipes auraient pu l’emporter à tout moment) ont donné lieu à 280 millions d’interactions via les actions de 88 millions de membres. Ce niveau d’échange explose le précédent score réalisé lors du match (ou plutôt de la démonstration…) entre l’Allemagne et le Brésil, à savoir « seulement » 200 millions d’interactions via 66 millions de membres.

Le moment le plus commenté de la Coupe du Monde a été…

Egalement, sachez que l’instant le plus commenté de cette Coupe du Monde n’a pas été lors de la qualification du Brésil pour la demi-finale ou lors du but victorieux de Mario Götze en finale. Il s’agit du 5ème but inscrit par l’Allemagne contre le Brésil. Il faut dire que jamais au cours d’une Coupe du Monde le pays hôte n’avait reçu une telle gifle. Pour rappel, ce but était le 4ème marqué par les Allemands en seulement 7 minutes….Cela n’arrive même pas en Coupe de France !

Qui a parlé de quoi ?

Aussi, les 3 joueurs qui ont fait le ramdam ont été Neymar du Brésil, Leo Messi de l’Argentine et Cristiano Ronaldo du Portugal. Notons qu’il s’agit d’un miracle pour le 3ème cité puisqu’il a joué 2 fois moins de matchs que les 2 autres (éliminé dès le 1er tour). En volume, Neymar est le joueur à avoir glané le plus de fans (+14 millions), juste devant son compatriote David Luiz (+ 11 millions) et le Colombien meilleur buteur de la Coupe du Monde James Rodriguez (+ 9 millions).

Les membres de Facebook les plus actifs ont été les hommes âgés entre 18 et 34 ans. Les Brésiliens ont été les plus actifs sur Facebook à défaut de l’être sur le terrain. 55 millions d’entre eux ont pris part aux discussions sur Facebook contre 48 millions d’Américains (nationalité N°1 dans les tribunes), 19 millions de Mexicains, 18 millions d’Indonésiens et 14 millions d’Indiens. Concernant les 2 derniers pays cités, ce n’est pas du jeu…ils comptent respectivement 230 millions et 1,2 milliard d’habitants.