Reach-Facebook

L’évolution du coût réel du Reach sur Facebook

by / Aucun commentaire / 59 Vue(s) / 20 juin 2014

Cela n’aura échappé à personne, le coût du Reach a explosé lors du dernier semestre. Véritable pierre angulaire de la stratégie Facebook de bon nombre de marques, le Reach est un Graal qui se monnaye à présent à prix d’or.

Même s’il est possible d’avoir tout lu sur le sujet, il est important de noter que la donnée clé n’a pas réellement été encore évaluée, à savoir le coût réel du Reach. Une étude menée par l’agence digitale Flightpath nous en apprend plus à ce sujet. Dire que le Reach est coûteux est un doux euphémisme, voici tous les détails sur ce sujet clé.

Le prix du CPM est passé de 3 à 10 dollars en moins de 6 mois

Telle une punchline signée Gregg Popovich (entraîneur mythique de l’équipe de basket des San Antonio Spurs), le titre de cette section a de quoi donner des sueurs froides, si cela n’a pas déjà été le cas lors des derniers mois. Vous avez bien lu, en l’espace d’un semestre, le coût du CPM est passé, en moyenne, de 3 à 10 dollars, soit une augmentation de 233 % !

Entre le mois de janvier et le mois de mars, le coût a été stable (moins de 4 dollars). Ensuite, telle la flambée d’un baril de pétrole au Koweït, le coût du CPM a explosé en passant de 5 à 9 dollars entre début avril et…mi-avril ! Une légère baisse s’est amorcée en mai (de 9 à 7 dollars), avant que l’augmentation ne reprenne de plus belle.

Il arrive même que dans le cadre de certaines campagnes, ce montant atteigne 12 dollars. Cette étude a été basée sur l’évolution des dépenses en matière de Reach des 3 plus importants clients de l’agence Flightpath. Notons que cette augmentation a été générale puisque même des clients plus modestes ont ressenti les hausses dans cette proportion lors des 6 derniers mois. Pour les marques, l’ère du « Pay to Play » est définitivement lancée.

Un taux d’engagement … stable

Autre mauvaise nouvelle, la hausse du coût n’a pas nécessairement entrainé une hausse du taux d’engagement. Selon les campagnes (promoted post, capter de nouveaux likes, promouvoir un événement, etc…) et les budgets alloués, le taux d’engagement est resté stable. Cette information indique que les marques devront dépenser plus d’argent pour atteindre (d’où le terme Reach) le même nombre de fans.

Quelles solutions pour les marques ?

Face à ce constat, les marques vont devoir adapter leur stratégie afin de ne pas dilapider leur budget communication 2.0.

Autrement dit, elles vont devoir « la jouer plus fine » dans les mois à venir. Plutôt que de conserver des filtres larges, elles devront affiner leurs cibles et créer des Posts plus personnalisés et plus engageants. Cela peut concerner l’âge, les centres d’intérêt, la situation géographique ou encore le niveau d’études, toutes les données peuvent apporter une valeur ajoutée à chaque campagne selon la cible.

Les marques vont devoir être beaucoup plus précises pour toucher des publics ciblés. Une fois de plus, le contenu a pris le pas sur le reste…