linkedin-chinois

LinkedIn est désormais disponible chinois traditionnel

by / Aucun commentaire / 5 Vue(s) / 17 juin 2014

C’est désormais officiel, le réseau social LinkedIn est disponible en chinois traditionnel, à savoir en Cantonais. LinkedIn a décidé de s’attaquer au marché chinois dont l’importance dans le monde des affaires n’est plus à prouver.

Depuis quelque temps, LinkedIn était disponible en chinois simplifié (à savoir le Mandarin) via le site internet spécialement développé pour la Chine continentale (Lingying). Mais il est important de noter que dans certaines contrées stratégiques au niveau business comme Hong-Kong, Macau ou encore Taiwan, on ne parle que le Cantonais. Cette nouvelle étape va permettre aux entreprises de plus facilement « toucher » le marché intérieur chinois. Comme dans de nombreuses activités, les lieux cités plus haut représentent des portes d’entrée vers la Chine continentale.

5 millions d’utilisateurs en Chine continentale

A ce jour, LinkedIn compte plus de 5 millions d’utilisateurs en Chine. Mais les griefs réalisés à l’égard de Google sont les mêmes concernant LinkedIn puisque certains contenus sont censurés. Ce fut notamment le cas récemment lors de la commémoration du 25ème anniversaire des événements de la Place Tienanmen.

Le potentiel des internautes en Chine est bien évidemment supérieur aux 5 millions de membres cités plus haut. Grâce à ce nouveau langage disponible sur LinkedIn, le site est désormais disponible en 23 langues. Notons qu’il s’agit de la 8ème langue intégrée au site venue d’Asie, et ce, en moins de 30 mois. Preuve (si nécessaire) que l’Asie prend le pas sur les échanges commerciaux mondiaux (et ce n’est pas terminé…).

Sur LinkedIn, vous pourrez notamment utiliser le japonais, l’indonésien, le malais ou encore le coréen. Ces langues sont indispensables pour connecter les professionnels du monde entier. A titre informatif, sur LinkedIn, il y a 50 millions de membres présents en Asie.

Les chiffres-clés du web chinois

Cela va sans dire, mais la Chine n’est autre que la première population sur internet grâce à ses 650 millions d’internautes. D’ici fin 2015, ils seront plus de 800 millions à surfer sur le web (oui, oui, 800 millions…). Même d’ici 18 mois, le taux d’équipement ne sera pas de 100 %, loin de là. A titre de comparaison, ce taux était de 42 % en 2012 et il est de 50 % aujourd’hui.

Ces internautes sont particulièrement accrocs puisque les Chinois âgés de 18 à 27 ans passent en moyenne 5 heures par jour sur internet. Notons que 3 internautes sur 4 se connectent via un mobile, la culture du smartphone est comme une seconde nature au sein de l’empire du milieu. De même, les Chinois sont des amoureux des réseaux sociaux puisque 450 millions d’entre eux ont un compte sur l’une des plateformes sociales locales (Sina Weibo, Tencent Weibo = Sorte de Twitter chinois).

Concernant les achats en ligne, ils seraient 29 % (étude PWC) à acheter en ligne via les réseaux sociaux. Pour rappel, dans les contrées occidentales, ce taux flirte à peine avec la barre du pourcent…Avez-vous pensé à lancer un site e-commerce en Chine ?

Communiqué officiel de LinkedIn