Authentification anonyme facebook

Tout savoir sur le F8 de Facebook

by / Aucun commentaire / 1 Vue(s) / 1 mai 2014

La désormais célèbre conférence Facebook nommée F8 est à chaque fois attendue et suivie par des millions de spécialistes du secteur. A la façon d’Apple, Mark Zuckerberg (dans son style caractéristique) énonce toutes les nouveautés à venir et tous les projets en cours de réalisation. Cette année, l’accent a été mis sur les développeurs, ces travailleurs de l’ombre qui permettent à Facebook de régner en maitre sur l’échiquier des réseaux sociaux. Quelques pépites (appelées « Nuggets » dans la langue de Matt Cutts) sont à retenir de cette conférence F8, en voici le condensé.

Bâtir, Grandir et Monétiser, le leitmotiv de Mark(o)

Dès les premiers mots, le fondateur de Facebook a victorieusement évoqué le fait que désormais Facebook était stable, au niveau des investissements comme des outils. Preuve s’il en est de la pression accumulée par les équipes de Facebook suite à leur introduction en bourse (méchants capitalistes !). Lors de ce F8, il a clairement été question d’outils pour les développeurs qui sont de véritables pierres angulaires pour la réussite du réseau social.

Une histoire de login anonyme et de développement clé-en-main

La plus importante des annonces réalisées par Mark Zuckerberg est relative à la possibilité de se loguer de façon anonyme. En effet, à ce jour, des milliers d’applications utilisent « Facebook Connect » pour accéder à son contenu. Les utilisateurs doivent alors s’enregistrer et accepter ou non que des informations les concernant soient diffusées.

De même, ces applications peuvent utiliser le compte de chaque utilisateur pour diffuser de l’information de façon automatique. Ce login anonyme permet de ne PLUS partager ses informations personnelles tout en découvrant l’application. L’utilisateur n’est donc plus otage de la situation, il a désormais le choix.

Egalement, l’outil FbStart a été évoqué dans les grandes largeurs. L’objectif est de permettre aux développeurs de disposer de toutes les ressources pour créer des applications performantes. A ce titre, 2 « Packs » sont proposés dont les coûts maximums peuvent respectivement grimper jusqu’à 5 000 et 30 000 dollars. Contre cette rondelette somme, ils disposeront de crédits pour lancer des campagnes publicitaires, ils accéderont à tous les outils de développement et pourront tester des services en avant-première (liés à la fidélisation et au service-client).

Un réseau de publicité sur mobile

Egalement, Facebook a lancé le service nommé Audience Network. Celui-ci a pour objectif de permettre aux annonceurs de diffuser de la publicité sur applications partenaires. Après 2 ans de tests et de remue-méninges, le FAN est enfin là.

Par exemple, il sera possible de diffuser des publicités sur l’application de l’Huffington Post, et non plus uniquement sur le fil d’actualité général. Un réel plus pour toucher une cible toujours plus mouvante. Clairement, Facebook veut faire de l’ombre au Display Network de l’ennemi Google ou encore le MoPub de Twitter.

Des liens entre les applications

Enfin, Facebook autorise à présent de réaliser des liens entre les applications. D’un point de vue marketing, cela représente un plus particulièrement important. En effet, alors que vous écoutez le dernier album de Stromae sur l’application Spotify, vous pourrez acheter des tickets de concert en même temps grâce à un lien actif vers un revendeur de tickets.

Notons que la prochaine conférence F8 aura lieu le 25 mars prochain à San Francisco. Désormais, le F8 sera annuel…