twitter-parked-like-an-idiot

Twitter dénonce les voitures mal garées

by / Aucun commentaire / 2 Vue(s) / 31 juillet 2014

Les réseaux sociaux nous réservent toujours quelques surprises (bonnes comme mauvaises…). Alors que ces plateformes digitales ont clairement modifié le comportement de nous autres, les humains, nous n’avons pas encore assez de recul pour en identifier les conséquences. Il y a quelques jours encore, un homme censé être père de famille a diffusé des photos de son bébé de quelques semaines après l’avoir frappé (#WTF). Il a forcément était dénoncé et arrêté sur le champ, il ne reste plus qu’à espérer qu’il soit destitué de toute responsabilité parentale pour plusieurs…générations !

Dans un style moins barbare, un mouvement vient d’être lancé sur Twitter relatif à la dénonciation des personnes dont les voitures sont mal garées. Oui, oui, vous avez bien lu : « mal garées »…

Le Shaming à la sauce Twitter

Depuis quelques semaines, 2 comptes Twitter spécifiques ont éclot sur le réseau social de Micro-blogging Twitter. Ceux-ci sont basés sur l’esprit « crowdsourcing » et consistent à dénoncer, photo à l’appui, toutes les voitures mal garées.

Les commentaires se veulent résolument acerbes et presque sans limites. Une forme d’humiliation 2.0 pleine de gazouillis à la nord-américaine. Au fil des semaines, le nombre de dénonciations a explosé et des « sous-comptes » voient le jour par ville, comme cela est le cas à Edmonton ou Calgary chez nos ancêtres canadiens (tabernac… !).

Les followers de ces comptes doivent alors signaler (voire partir en chasse) toutes les voitures mal garées en indiquant « Parked like an idiot » (« garé comme un idiot »). A ce jour, plus de 1 500 voitures ont été épinglées par cette patrouille 2.0. Mais qu’aurait-il fait en 39-45 ? (#3èmeDegré). Selon l’information nord-américaine, ils ne savent pas si ce mouvement a obligé les gens à mieux se garer, mais la potentielle peur de « se faire afficher » en ligne est réelle. Au regard de certains clichés, il est vrai que certains conducteurs tirent sur la corde…

Des mouvements similaires à venir ?

Dans le cadre d’un tel mouvement, il est potentiellement possible qu’il n’existe aucune limite en la matière. Si l’on commence à dénoncer les gens dont les voitures sont mal garées, on pourrait aussi imaginer une sorte de compte anonyme où les évadés fiscaux seraient mis à l’amende (petit jeu de mots…).

Il est intéressant de noter que la Coréens du Sud, même s’ils n’utilisent pas encore les réseaux sociaux à ses fins, sont des experts en la matière et un barème a même été créé pour récompenser une personne dénonçant une autre pour fraude fiscale, adultère ou pour n’avoir pas traversé dans les clous (information malheureusement vérifiée…).

Selon différents anthropologues, les réseaux sociaux permettent de diffuser des contenus tout en se sentant intouchable. Pourtant, un post ou une photo sont désormais des preuves dont la justice peut se servir. Dans un autre registre, certains experts estiment que les plateformes digitales permettent de se mettre en avant et d’exister, ce qui est très pratique pour les « gens » souffrant de solitude ou en manque d’attention…Mais de là à dénoncer…