11

Twitter et les joueurs de la Coupe du Monde de Football

by / Aucun commentaire / 1 Vue(s) / 6 juin 2014

Dans une petite semaine, la Coupe du Monde de football va enfin démarrer. Près de 2 milliards de fans absolus du ballon rond attendent cet événement avec impatience. Même si cela était déjà le cas lors de l’édition 2010, il s’agira de la première Coupe du Monde où le Social Media sera omniprésent. Alors que la compétition n’a pas encore démarré, les contenus sont déjà nombreux sur les différents réseaux sociaux, notamment sur Facebook et sur Twitter.

Des « Yeux Dans Les Bleus » à la Page « J’aime » de l’équipe de France

A titre d’exemple, il n’a jamais été possible de disposer d’autant de vidéos de simples entrainements des Bleus. Sur Facebook, la Page officielle de l’équipe de France diffuse tous les jours les meilleurs moments, que ce soit sur le terrain comme en dehors du terrain. Il y a 16 ans, les aficionados devaient se contenter (avec une immense joie à l’époque) d’un reportage de 2 heures post-Coupe du Monde intitulé « Les Yeux Dans Les Bleus ».

Il était alors possible, pour la première fois, de voir le quotidien des joueurs, une révolution pour l’époque. A présent, les images, mais surtout les vidéos sont omniprésentes. A ce titre, cette Coupe du Monde sera unique et marquera l’avènement du Social Media dans le sport le plus populaire au monde.

Les réseaux sociaux et le sexe, le dilemme des entraineurs

Depuis toujours, le sexe dans les grandes compétitions sportives est une problématique pour les entraineurs. Ceux-ci veulent garder la pression sur leurs joueurs et n’hésitent pas parfois à leur interdire toute relation pendant la compétition. Même si des « fenêtres » sont accordées aux joueurs (entre le 1er et le 2nd tour notamment), chaque nation a son point de vue.

De même, et il s’agit d’une grande nouveauté découverte lors de l’Euro 2012, les entraineurs n’hésitent pas à mettre en place une charte concernant l’utilisation des réseaux sociaux. Concernant la plupart des équipes du Mondial, les joueurs ont été sensibilisés au fait que chaque tweet et chaque Post pouvaient avoir une influence sur le groupe et une portée dans les médias. Par exemple, un joueur non titularisé ne va pas hésiter à s’épancher le temps de quelques tweets, ce qui pourra être repris par les médias (dans un sens pas toujours constructif).

Souvenons-nous qu’il y a quelques semaines la compagne de Samir Nasri n’avait pas hésité à tweeter « Fuck France » suite à sa non-sélection.  Les médias avaient plus évoqué cet incident que la liste des joueurs sélectionnés.

Les principaux joueurs présents sur Twitter

Cette année, le joueur le plus suivi sur Twitter est le récent gagnant du Ballon d’Or, à savoir le Portugais Cristiano Ronaldo (26,5 millions d followers). La pépite brésilienne Neymar est loin derrière avec 10,7 millions de followers. Pourtant le Portugais n’a émis que 2 000 tweets là où le carioca en a réalisé plus de 40 000.

Ce podium est complété par l’Anglais Wayne Rooney qui compte 8,8 millions de followers. Ensuite, il y a une horde d’Espagnols (Andres Iniesta, Gérard Piqué, Xabi Alonso, Cesc Fabregas, David Villa) disposant de 5,9 à 8,7 millions de Followers.