whatsapp logo

WhatsApp franchit la barre des 500 millions d’utilisateurs

by / Aucun commentaire / 4 Vue(s) / 23 avril 2014

Il y a quelques semaines, le réseau social Facebook avait racheté la société WhatsApp dans le cadre d’une opération financière particulièrement médiatisée. Cette stratégie de croissance externe avait étonné de nombreux observateurs. Pourtant, ce rachat est « déjà » un succès pour Facebook, et ce, à tous les niveaux. Depuis quelques heures la barre des 500 millions d’utilisateurs actifs a été franchie, un résultat à la hauteur des espérances de Facebook.

19 milliards de dollars et 500 millions d’utilisateurs

Au-delà de ce chiffre astronomique, il est important de souligner que WhatsApp a capté 100 millions de nouveaux utilisateurs actifs lors des 3 derniers mois. En effet, en décembre 2013, il n’y avait « que » 400 millions d’utilisateurs actifs. Ce demi-milliard de « clients 2.0 » partage plus de 700 millions de photos et plus de 100 millions de vidéos tous les jours. La messagerie WhatsApp a connu un vif succès dès son lancement.

A la fois simple à utiliser et très pratique (une connexion Wi-Fi est suffisante), la croissance est exponentielle dans certaines contrées comme le Brésil, l’Inde, le Mexique ou encore la Russie. Tous ces pays émergents représentent une manne extraordinaire pour tout réseau social ou application. A ce titre, les perspectives de développement sont très enthousiasmantes.

Des bugs et le respect de la vie privée

Toutefois, derrière cette allure de carte postale 2.0, le grand gestionnaire Jan Koum a indiqué qu’il fallait à tout prix régler les quelques bugs connus récemment. En effet, les récentes défaillances ont profité à certains de leurs concurrents comme Kakaotalk ou Line (nous vous en parlions justement hier : ici). Ces questions techniques devraient trouver des réponses rapidement.

Egalement, le respect de la vie privée des utilisateurs est une réelle problématique d’intérêt public. Il y a quelques heures, Jan Koum a indiqué que le rachat de WhatsApp par Facebook n’aurait pas incidence sur les données privées de ses utilisateurs. Mais le rapprochement « commercial » entre les 2 entités semble inévitable…

Les rachats de Facebook

Ces derniers mois, Facebook n’a pas uniquement posé ses griffes sur WhatsApp, le réseau social a aussi racheté Instagram (1 milliard de dollars) et Oculus (expert de la réalité virtuelle, 2 milliards de dollars). La stratégie de Facebook est simple : proposer des outils performants sur mobile afin de faire converger les usages (Instagram à Facebook, WhatsApp à Facebook).

Les investisseurs sont encore dubitatifs, car l’action connait d’importantes variations. Ce fut notamment le cas lors des différentes annonces de rachat. Toutefois, la stratégie de Mark Zuckerberg semble payante compte tenu de la croissance de WhatsApp. En absorbant de la sorte la concurrence, Facebook évite ainsi que le grand public ne se disperse sur d’autres sites/applications. Le rachat pour conquérir de nouveaux marchés porteurs semble obligatoires…

Disponible en téléchargement sous iOS et Androïd.